ARTS PLASTIQUES

 Les arts plastiques au sein de la Ligue de l'Enseignement des Hautes-Pyrénées se déclinent en trois axes principaux :

  • des rencontres concrètes avec l'art pictural
  • des projets pendant l'année scolaire,
  • du matériel pédagogique en prêt (l' ARTOTHEQUE) 
Télécharger
Artothèque 2017
Matériel pédagogique en prêt
Liste artothèque 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 878.8 KB

Exposition 2017

Peintures de AART ELSHOUT                       "AQUA MUNDO"           

 

au Carmel  de Tarbes                             

du 7 novembre au 15 Décembre 2017

 

Retrouvez le détail de l'exposition


Exposition 2016

"LES ESPACES VIBRANTS", Marie-Claude Cavagnac

Exposition du 08 au 30 novembre 2016 - Carmel de Tarbes

Vernissage le mardi 08 novembre à 18h15

       Marie-Claude Cavagnac est peintre, affiliée à la Maison des Artistes depuis 1997. Elle vit et travaille en Aveyron, son atelier se situe dans le village de Rieupeyroux. Issue d’une famille de terriens, elle est plutôt réservée et adore le dessin. Le contexte familial ne la dirigeant pas vers les Beaux Arts elle s’oriente vers une formation médicale, tout en continuant le dessin et la peinture.  Pendant 10 ans elle fût l’élève de l’artiste plasticien Pierre Desvaux (Brive), et sa peinture devient de plus en plus silencieuse et abstraite. Les couleurs chaudes ont longtemps et souvent envahies la toile.

       Aujourd’hui elles se déclinent par tous les tons de gris jusqu’au noir. La matière reste l’élément essentiel de ses surfaces - une matière douce, délicate et sensuelle « celle qui donne envie de toucher ». La forme, proche de la géométrie, donne souvent l’horizontale ou la verticale et signe ses origines terriennes.  A la charnière de l’abstrait et du figuratif, l’œuvre de MC Cavagnac exhale les sensations produites par la simultanéité des choses. En travaillant sur la texture de la peinture, non seulement l’artiste se plaît à réduire l’écart entre les contraires, mais encore elle permet à la matière de dégager son énergie.  Son geste la porte spontanément à rechercher toujours le mouvement le plus juste, celui qui traduira avec le plus de fidélité son état intérieur du moment. Dès lors, cette peinture généreuse nous offre une véritable émotion. Transformée en sensation et en mouvement, elle restitue ainsi l’essence de la couleur. Pour cette artiste, la peinture est également un trait d’union entre la lumière et l’obscurité, entre l’espace et la durée. C’est donc le moyen d’aller chercher la lumière qui mérite d’être donnée afin de montrer que tout est passage et continuité.

 

         Le spectateur peut se réjouir de cette peinture, qui montre que tout fait corps, que les choses se frôlent, se touchent, apparaissent après une disparition comme par épiphanie, qu’il y a un écart entre ce qui se voit et ce qui est.